Avec Number Ones , noël est un cadeau !
Bonjour à tous , j'espère que vous allez bien .

- Mon site a un peu changé , mais il est toujours disponible :
http://www.number-ones.fr/

- Lien de ma page Facebook https://www.facebook.com/MichaelLefevreOff/

- Pour ceux qui préfèrent Twitter , c'est ici https://twitter.com/MichaelLefevreO

- Depuis peu j'ai aussi Instagram :) https://www.instagram.com/michael_lefevre/

- Vous aimez Vanessa Paradis ? Alors abonnez vous à ma page https://www.facebook.com/VanessaParadisFans/

- Profitez de supers offres sur des centaines d'articles . Visitez ma boutique : http://stores.ebay.fr/boutique-number-ones


Merci et excellente journée à tous .


Avec Number Ones , noël est un cadeau !

Salut Invité . Es-tu prêt à passer un merveilleux hiver avec nous ?
 
RechercherAccueilMembresS'enregistrerConnexionFAQ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1036 le Dim 11 Sep 2011 - 12:11
Derniers sujets
» Fermeture du forum
par milky25 Sam 28 Fév 2015 - 23:02

» Nouvelle Star 2015 : Pauline OUT - 1/4 Finale - Prime 6 - Episode 14 - Jeudi 26 Février - 20h50 - D8
par LOPHOEN Sam 28 Fév 2015 - 2:32

» Elodie Frégé
par kydash Sam 28 Fév 2015 - 1:12

» Madonna : Sa chute spectaculaire cette nuit en direct à la télé ! Regardez
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 15:26

» L’amour est dans le pré 2015 : Ouverture du courrier
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:39

» [Presse] Benjamin Castaldi : Sa ruine a failli le conduire au suicide !
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:35

» [Presse] Emji est la favorite du télécrochet "Nouvelle Star" !
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:25

» Adam recherche Eve - Candidats nus - Mardi 3 Mars - D8
par kiko Jeu 26 Fév 2015 - 18:23

» [TV D8] Le grand match des années 80 - Mercredi 25 février 2015 - D8 - Quels invités ?
par kiko Jeu 26 Fév 2015 - 17:36

» [TV] Got To Dance : Scoop, Jury, Candidats, Buzz ... On vous dit tout !
par kiko Mer 25 Fév 2015 - 14:03

Sondage
Etes vous bénéficiaire des APL ?
Oui pour moins de 100 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 100 €
25%
 25% [ 3 ]
Oui pour plus de 200 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 300 €
8%
 8% [ 1 ]
Oui pour plus de 400 €
8%
 8% [ 1 ]
Oui pour plus de 500 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 600 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 700 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 1000 €
0%
 0% [ 0 ]
Non , je n'en touche pas du tout
58%
 58% [ 7 ]
Total des votes : 12
Les posteurs les plus actifs du mois
Statistiques
Nous avons 808 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est marion26

Nos membres ont posté un total de 98103 messages dans 11177 sujets

Partagez | 
 

 Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?   Dim 23 Mar 2014 - 18:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Municipales 2014
Vote, abstention, ou sanction ? 
A vos pronostics  lol!  
En démocratie, le vote constitue l’expression rationnelle des volontés individuelles, en vue de former une décision collective. Cependant, voter n’apparaît pas –a priori- naturel aux yeux du citoyen qui souvent se dit : à quoi bon ? Que pèse ma voix ? Alors pourquoi vote-t-on ? Pourquoi continue-t-on à voter si l’on estime que sa voix ne compte pas ? Eh bien c’est parce qu’il y a un paradoxe du vote.
Certes, Condorcet (1785) ne reconnaît pas au vote la vertu de conduire à une décision collective rationnelle et cohérente. Idée reprise par le Nobel d’économie Kenneth Arrow et son théorème dit de l’impossibilité. Mais le vote peut néanmoins constituer un processus de décision collective acceptable si l’on observe qu’une règle électorale efficace est en œuvre, comme la règle de la majorité qualifiée par exemple.
Le coût du vote
On sait que voter représente un coût, voire un coût d’opportunité. Lorsque je prends le temps d’aller voter, je néglige une activité alternative (jouer avec mes enfants, aller à la pêche…).
Pour voter, il faut aussi se renseigner un minimum sur les candidats en lice et leurs intentions ou réalisations (s’il s’agit du sortant). Il y a donc aussi un coût d’information lié à l’évaluation de la meilleure politique possible. Mais il y a aussi un avantage personnel potentiel, en cas de victoire de son candidat préféré. Cependant cet avantage n’est pas garanti, il ne peut être qu’aléatoire. Ceci plaiderait plutôt en faveur de l’abstention. Enfin, l’électeur peut aussi considérer qu’il y a peu de chances que sa voix change –à elle seule- l’issue du scrutin. Dans ce cas on dit qu’en s’abstenant il choisit un comportement d’ignorance rationnelle (au sens d’Aranson, 1989).
Le paradoxe du vote expliqué
Cependant, sans nier qu’en moyenne l’abstention gagne du terrain dans les démocraties, les individus continuent à voter. Les électeurs seraient-ils irrationnels ? Gordon Tullock (1976) lève le paradoxe du vote à l’aide d’arguments réalistes. Le vote apporte des avantages subjectifs  tels que la satisfaction de remplir son devoir civique, de sortir, d’être reconnu dans le bureau de vote, d’exprimer son attachement à un homme ou à un parti et il permet aussi de lutter contre la crainte de laisser la décision à un autre individu. Le seul inconvénient ici c’est l’instabilité du comportement d’une élection à l’autre, qui le rend très difficile à prévoir. En effet, pour l’heure il semble impossible au modèle de donner une prévision réaliste et très probable de ce phénomène.
On ajoute, qu’il y a aussi une certaine rationalité à sanctionner les gouvernements inefficaces et à les remplacer par d’autres. Il peut être aussi rationnel de récompenser les bons gouvernements et ainsi de les inciter à être efficaces.
Mais attention, en la matière, force est de constater qu’il y a une asymétrie du blâme. On est plus rapide et plus déterminé à voter contre (on est prompt à critiquer les trains qui arrivent en retard) qu’on ne l’est à voter pour (on ne dit que rarement que l’on est content de voir que les trains arrivent à l’heure).
 Free rider et abstention
Enfin, ce qui peut « tuer » l’abstention, c’est bien la pression de la norme sociale qui fera passer l’abstentionniste pour un « affreux free rider (littéralement un passager clandestin) » . Entendez, un individu qui fait « cavalier seul » et qui est un pur opportuniste, laissant aux autres les contraintes liées à une situation ou  une décision collective car il sait que les bénéfices ne pourront pas lui être refusés. C’est le salarié qui laisse les autres faire grève en sachant que les avantages qui pourraient être obtenus s’appliqueront à tous – grévistes et non grévistes- .
Dans les petits villages, les électeurs –sans le savoir- font la chasse aux free riders. Si la participation est forte, c’est aussi pour éviter d’être montré du doigt. Et surtout, c’est un atout quand on va voir son maire pour lui soumettre des doléances. En signant les registres électoraux on atteste de sa participation, il devient alors plus facile de dire (ou faire croire) au maire que l’on a voté pour lui (l’urne conserve ses secrets) et que l’on réclame son soutien en retour (logrolling).
Ainsi, le citoyen vote par devoir, mais aussi parce qu’il a le souci de sa réputation.
Mais ici, il ne s’agit que de la participation. Or pour les candidats cela ne suffit pas !
La participation, mais pour qui ? Pourquoi ?
Les 23 et 30 mars prochains, un nouveau paradoxe pourrait apparaître. Si certains électeurs prenaient conscience de la mauvaise image véhiculée par l’abstentionniste, il pourraient alors finalement voter, ou plus précisément participer au vote, mais sans choisir de candidat ! L’électeur de gauche et de la gauche de la gauche –en particulier- que l’on dit tenté par l’abstention pourrait  voter blanc ou nul et laisser aux électeurs de droite le soin de sanctionner les maires sortants PS et d'envoyer un avertissement au gouvernement Ayrault. Mais dans l'autre camp, et notamment dans les seconds tours UMP-PS, certains électeurs sympathisants de la droite ou du Front National pourraient - aussi - opter pour le vote blanc (comme en 2012) afin d'envoyer un signal à l'UMP...en laissant l'outil de la sanction à la  gauche.
Reste à savoir qui du PS ou de l'UMP pourraient pâtir de cette nouvelle forme de sanction : la sanction électorale par procuration.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?   Mer 26 Mar 2014 - 16:56

Les originalités de cette campagne

De nombreuses personnalités du petit écran se sont présentées à ces élections municipales 2014

A l'issue du 1er tour, voici les résultats des personnalités télé

1. Fanny Agostini (Présentatrice Météo)
La présentatrice météo de BFMTV, Fanny Agostini a passé une bonne soirée hier soir. Candidate à La Bourboule, une commune de près de 1.900 habitants dans le Puy-de-Dôme, la jeune femme a en effet été élue conseillère municipale dès le premier tour de scrutin. La liste PS du maire sortant, Éric Brut, sur laquelle elle figurait en sixième position, est ainsi arrivée en tête hier soir avec 54% des voix contre 46% pour la liste concurrente divers droite. Outre sa nouvelle activité politique, Fanny Agostini a retrouvé son poste de miss météo sur BFMTV dès aujourd'hui après avoir préféré se mettre en retrait de l'antenne pour satisfaire aux exigences du CSA.
2. Cindy Lopes (Secret Story - Carré Viiip) "Nymphodéfaitiste"
Cindy Lopes n'a pas connu de grand soir électoral hier. La sulfureuse candidate de "Secret Story" et "Carré Viiip" sur TF1 se présentait en quatrième position sur une liste divers droite dans la ville de Villeneuve-le-Roi dans le Val-de-Marne (94). Malheureusement pour l'interprète de la chanson "Nymphomédiatique", sa liste n'a recueilli que 4,7% des suffrages exprimés et est donc éliminée dès le premier tour.
3. Mathieu Johann (Star Academy) en baLôtage
L'ancien demi-finaliste de la saison 4 de la "Star Academy" sur TF1, Mathieu Johann, est en ballottage après le premier tour de scrutin dans sa ville de Saint-Lô (Manche). Candidat en troisième position sur une liste divers droite, ce dernier s'est présenté sous son vrai nom : Mathieu Lepresle. Sa liste est arrivée en tête avec 39% des suffrages exprimés et devra sans doute affronter une triangulaire au second tour.
4. Vincent Lagaf' (Animateur TV) not a big deal
Le suspense autour de la candidature de Vincent Lagaf' n'était pas grand. Candidat en dernière position sur la liste divers droite de Philippe Leonelli à Cavalaire-Sur-Mer (Var), l'animateur de TF1 n'avait que peu de chances de devenir conseiller municipal. Ainsi, malgré la victoire au premier tour de sa liste avec plus de 63% des voix, Vincent Lagaf' ne sera pas membre du conseil municipal.
5. Virginie Calmels (Ex directrice générale d'Endemol) la love story
Virginie Calmels élue dès le premier tour ! L'ancienne présidente-directrice générale d'Endemol France ("Secret Story") de 2007 à 2013 a hier bénéficié à plein de la large victoire d'Alain Juppé à Bordeaux, vainqueur dès le premier tour avec près de 61% des suffrages exprimés. Présente en sixième position sur la liste, Virginie Calmels est donc élue conseillère municipale mais également conseillère communautaire.
6. Bruno Clavet (X-Factor) l'élimination
Sans surprise, Brunot Clavet n'a pas fait d'étincelles dans le troisième arrondissement de Paris. Candidat FN, l'ancien participant au télé-crochet de W9, "X-Factor", est éliminé dès le premier tour. Sa liste n'a recueilli que 4,99% des voix, un score insuffisant pour se maintenir au second tour.
7. Benoît Solès (Acteur "Les Vacances de l'amour") l'attente
La liste de rassemblement de la droite de Benoît Solès a recueilli 29% des voix dans le troisième arrondissement de Paris. Elle arrive ainsi derrière celle de la gauche (47%) mais devant celle des écologistes (10,7%). La deuxième position sur la liste de cet acteur notamment connu pour son rôle dans la série "Les Vacances de l'amour", peut cependant le laisser espérer une élection comme conseiller municipal.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par kiko le Mer 26 Mar 2014 - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?   Mer 26 Mar 2014 - 17:03

1er tour des élections municipales
+ de 38 % d'abstention un taux historique

La participation

 Dans plusieurs villes d'Ile-de-France, l'abstention a été particulièrement forte, comme à Stains (Seine-Saint-Denis, 61,05%), aux Mureaux (Yvelines, 57,37%) ou à Créteil (53,91%). A Paris, la participation s'est élevée à 56,51%, un résultat globalement stable par rapport à 2008, mais avec dans le détail une moindre mobilisation des bastions de gauche.

A Marseille, l'un des points chauds du scrutin, l'abstention était évaluée à plus de 46%.

La désaffection pour les isoloirs a été particulièrement marquée dans le Nord : Roubaix a battu tous les records, avec une abstention (Roubaix 61,58%), suivie de peu par ses voisines (Tourcoing 55,11%) et (Lille 52,56%)

En revanche, les villes qui ont le mieux voté sont essentiellement situées dans le sud-est, comme Digne (31,64%), Fréjus (31,53%), Sorgues (31,26%) ou Saint-Gilles (28,58%). A noter que le Front national a réalise quelques uns de ses meilleurs résultats dans ces villes.

Outre-mer, la participation était de 48,98% contre 58% il y a six ans, à La Réunion. En Guadeloupe, elle était de 22,97% à midi, au lieu de 23,03%. En Martinique voisine, elle était de 23,67% à 11H45 locales, au lieu de 16,75% en 2008. Mais à Mayotte, le plus jeune des départements, elle a fait un bond de presque 10 points, à 67,80%, à rebours de la tendance dans l'Hexagone.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Municipales 2014 : Vote, abstention, ou sanction ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avec Number Ones , noël est un cadeau ! :: Actualité :: Politique & couronne-
Sauter vers: