Avec Number Ones , noël est un cadeau !
Bonjour à tous , j'espère que vous allez bien .

- Mon site a un peu changé , mais il est toujours disponible :
http://www.number-ones.fr/

- Lien de ma page Facebook https://www.facebook.com/MichaelLefevreOff/

- Pour ceux qui préfèrent Twitter , c'est ici https://twitter.com/MichaelLefevreO

- Depuis peu j'ai aussi Instagram :) https://www.instagram.com/michael_lefevre/

- Vous aimez Vanessa Paradis ? Alors abonnez vous à ma page https://www.facebook.com/VanessaParadisFans/

- Profitez de supers offres sur des centaines d'articles . Visitez ma boutique : http://stores.ebay.fr/boutique-number-ones


Merci et excellente journée à tous .


Avec Number Ones , noël est un cadeau !

Salut Invité . Es-tu prêt à passer un merveilleux hiver avec nous ?
 
RechercherAccueilMembresS'enregistrerConnexionFAQ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1036 le Dim 11 Sep 2011 - 12:11
Derniers sujets
» Fermeture du forum
par milky25 Sam 28 Fév 2015 - 23:02

» Nouvelle Star 2015 : Pauline OUT - 1/4 Finale - Prime 6 - Episode 14 - Jeudi 26 Février - 20h50 - D8
par LOPHOEN Sam 28 Fév 2015 - 2:32

» Elodie Frégé
par kydash Sam 28 Fév 2015 - 1:12

» Madonna : Sa chute spectaculaire cette nuit en direct à la télé ! Regardez
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 15:26

» L’amour est dans le pré 2015 : Ouverture du courrier
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:39

» [Presse] Benjamin Castaldi : Sa ruine a failli le conduire au suicide !
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:35

» [Presse] Emji est la favorite du télécrochet "Nouvelle Star" !
par kiko Ven 27 Fév 2015 - 14:25

» Adam recherche Eve - Candidats nus - Mardi 3 Mars - D8
par kiko Jeu 26 Fév 2015 - 18:23

» [TV D8] Le grand match des années 80 - Mercredi 25 février 2015 - D8 - Quels invités ?
par kiko Jeu 26 Fév 2015 - 17:36

» [TV] Got To Dance : Scoop, Jury, Candidats, Buzz ... On vous dit tout !
par kiko Mer 25 Fév 2015 - 14:03

Sondage
Etes vous bénéficiaire des APL ?
Oui pour moins de 100 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 100 €
25%
 25% [ 3 ]
Oui pour plus de 200 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 300 €
8%
 8% [ 1 ]
Oui pour plus de 400 €
8%
 8% [ 1 ]
Oui pour plus de 500 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 600 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 700 €
0%
 0% [ 0 ]
Oui pour plus de 1000 €
0%
 0% [ 0 ]
Non , je n'en touche pas du tout
58%
 58% [ 7 ]
Total des votes : 12
Les posteurs les plus actifs du mois
Statistiques
Nous avons 808 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est marion26

Nos membres ont posté un total de 98103 messages dans 11177 sujets

Partagez | 
 

 Gerard Depardieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Gerard Depardieu   Jeu 22 Jan 2009 - 16:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Biographie de Gérard Depardieu

Gérard Depardieu est un acteur né le 27 décembre 1948 à Châteauroux. C'est après avoir vu sa première pièce de théâtre qu'a lieu le déclic ; dès lors, il rêve de devenir comédien lui aussi. Il quitte alors le cocon familial pour tenter sa chance dans le métier en s'installant à Paris. Il y prend des cours d'art dramatique avec Jean-Laurent Cochet. Il se fait rapidement remarquer et se met alors à jouer des rôles de figurants, dans un premier temps. Lorsqu'on découvre son potentiel, on l'engage pour jouer un vrai rôle dans " Le Cri Du Cormoran Le Soir Au-dessus Des Jonques ", en 1970. Dès lors, il enchaîne les tournages mais ne se fait vraiment connaître avec " Les Valseuses " de Bertrand Blier, en 1974. Ce film récolte un énorme succes, ce qui lui permet de recevoir de nombreuses propositions de rôles. On le voit dès lors dans des films comme " Les Compères ", " La Chèvre ", " Le Retour De Martin Guerre " ou encore " Le Dernier Métro ". Il devient tres célèbre et tourne même à l'étranger dans " 1492, Christophe Colomb " ou " Concurrence Déloyale ". Il continue aujourd'hui de jouer au cinéma. Il a eu deux enfants, Julie Depardieu et Guillaume Depardieu, qui sont eux aussi devenus acteurs. En 2008, il était notament à l'affiche du film "Astérix aux Jeux Olympiques", aux côtés de Clovis Cornillac, entre autres.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Gerard Depardieu   Jeu 22 Jan 2009 - 16:25

BOGUS
CYRANO
FORT SAGANNE
LE GARCU
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LE PLUS BEAU METIER DU MONDE
MISSION CLEOPATRE
WANTED
LE PACTE DU SILENCE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
kiko
Moderatrice en chef
Moderatrice en chef
avatar

Sexe : Féminin
Taureau
Nombre de posts : : 25179
Age : 51
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : musique danse
Points : 37903
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Gerard Depardieu   Jeu 22 Jan 2009 - 16:30



  • Depardieu : «Ce qui me manque, c'est l'enfance»


    Propos recueillis par Olivier Delcroix
    21/01/2009 .

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Depuis que Pialat est mort, que l'audace d'un Claude Berri a disparu, je me sens un peu seul. Alors je tourne des films… en attendantle cinéma », affirme Depardieu (ici au côté d'Anne Coesens).

    Rendez-vous est pris à son restaurant La Fontaine Gaillon, près de l'Opéra, pour parler de ce film qu'il défend bec et ongles .

    «Diamant 13» Film de Gilles Béhat, avec Gérard Depardieu, Olivier Marchal, Asia Argento. Durée : 1 h 40.
    » La critique du Figaroscope


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    LE FIGARO. - Qu'est-ce qui vous a plu dans le script de Diamant 13 ?
    Gérard DEPARDIEU. - Il y avait une vraie dimension poétique. Les romans d'Hugues Pagan ont cette qualité. L'Étage des morts, devenu entre-temps Diamant 13, est une tragédie située dans une ville imaginaire, en territoire inconnu.
    Où avez-vous tourné le film ?
    En fait, Nous avons tourné à Ostende, au Luxembourg et à Charleroi, en Belgique. Pour moi, Charleroi avait l'allure d'une ville déserte qui sent le désespoir et le chômage. Un lieu étrange, triste, un peu irréel. D'ailleurs, tout est irréel dans ce film ! Il y a d'ailleurs une grande mélancolie dans l'écriture de Pagan. C'est pour ça que le film se rapproche de la littérature. Cette mélancolie n'existe que parce que les repères ont disparu. Pas de noms de rue, des plaques minéralogiques réinventées, des docks imaginaires… Quand j'ai lu le scénario que m'a envoyé Olivier Marchal, je n'ai pas tout de suite réalisé l'ampleur du film de Gilles Béat. D'ailleurs, moins je pense, moins je justifie un personnage, mieux je me porte.
    Qui est Mat, ce flic solitaire, intègre, qui malgré son prénom, brille dans la nuit ?
    C'est un type taiseux, crépusculaire, taciturne. Au restaurant, les gars m'appellent Mat depuis qu'ils ont vu le film (rires). Son intégrité représente peut-être le seul espoir qui permette aux gens de continuer leur vie. On ne peut survivre que dans une forme d'intégrité. Sans quoi, on ne croit plus à rien. Mat a peu de répliques. Il encaisse. Il a l'esprit de sacrifice. Il n'enquête pas. Il constate. Après il agit. Dans le fond, il reste mystérieux. Et j'aime bien ça.
    Pourquoi ?
    Les films d'aujourd'hui utilisent trop la psychologie. Ils sont trop explicatifs. Ils manquent de sexe , de désirs, de pulsions primitives, d'envie et de mystère. Il faut toujours « laisser des demi-mystères dans les films », disait Hitchcock. Il avait raison. Je regrette un peu cette époque. Depuis que Pialat est mort, que l'audace d'un Claude Berri a disparu, je me sens un peu seul. Alors je tourne des films… en attendant le cinéma !
    Et le Bellamy de Chabrol ?
    Avec Bellamy, on s'est retrouvé tous les deux. Son film est un jeu un peu sophistiqué, comme une ronde séduisante, où j'interprète une sorte de « Maigret en vacances ». Cela ressemble à du Simenon apocryphe. J'aime l'extrême jeunesse de Chabrol. À 81 ans, il croit toujours autant aux histoires qu'il filme. Il jouit d'une grande lucidité. J'ai un profond respect pour son équilibre. On va essayer de faire cinq à dix films ensemble. Des adaptations de Simenon. Nous, on peut le faire. On n'a plus rien à prouver…
    Ne seriez-vous pas un peu nostalgique ?
    Quand j'ai quitté Châteauroux, je me suis dit que j'allais perdre tous mes copains d'école. En vieillissant, j'ai réalisé que les copains sont partout ! En fait, ce qui me manque, c'est l'enfance. C'est ça ma nostalgie… C'est tout ça qui m'échappe.
    Et le film, il vous a échappé aussi ?
    S'il m'a échappé, c'est tant mieux. Cela fait à peu près une dizaine d'années que les choses m'échappent. N'empêche, avec Diamant 13 et le Chabrol (Bellamy qui sort le 25 février), j'ai retrouvé le plaisir de jouer. Cela m'a redonné le verbe… Malgré mes trente kilos en trop, que j'ai reperdus depuis quand même !
    Selon vous, ce film est une tragédie plutôt qu'un polar. Pourquoi ?
    Ah ! La tragédie. On peut l'aimer quand on est jeune. Mais elle finit toujours par vous rattraper à mesure que le temps passe. J'ai 60 ans. Elle va me tomber dessus. C'est ça la vieillesse, le manque de souplesse, le manque d'ouverture. On rit moins, on « cynique » plus. Et les proches partent… Les Berri, les Carmet, mon Guillaume. C'est drôle, il suffit d'observer leur visage sur leur lit de mort pour comprendre. Souvent, les gens qui ont souffert durant leur vie affichent un masque mortuaire apaisé. J'ai vu Pialat le visage serein. J'ai vu ma mère, je suis resté une heure et demie à côté de Claude Berri, en lui parlant sur son lit de mort. Guillaume, c'était différent. C'était un poète tourmenté… Moi je vis sans arrêt avec ces choses-là. Je vieillis en faisant du cinéma. Personne ne m'a quitté. Et je n'ai quitté personne. J'évite les choses définitives. Les gens s'évanouissent. Pas moi

  • <><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Revenir en haut Aller en bas
    kiko
    Moderatrice en chef
    Moderatrice en chef
    avatar

    Sexe : Féminin
    Taureau
    Nombre de posts : : 25179
    Age : 51
    Localisation : Provence
    Emploi/loisirs : musique danse
    Points : 37903
    Date d'inscription : 14/04/2008

    MessageSujet: Re: Gerard Depardieu   Jeu 22 Jan 2009 - 16:39

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Le réalisateur Gilles Béat (Dancing Machine…) revient au cinéma avec le polar Diamant 13, un film avec Gérard Depardieu et Olivier Marchal à découvrir dès le 21 janvier, adapté du roman L’étage des morts, d’Hugues Pagan. L’histoire : Mat et Frank sont flics et amis de longue date. Mais Franck trempe dans des trafics louches…

    Diamant 13[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    De Gilles Béat

    Avec Gérard Depardieu, Olivier Marchal, Asia Argento, Aïssa Maïga, Annes, Coessens, Aurélien Recoing…
    Durée : 1h40
    Genre : Thriller, Policier

    Synopsis :
    "Mat est flic à la 13ème division nuit de la police criminelle.
    Son ami de toujours, Franck Novak, travaille aux stups et trempe depuis quelques temps dans des trafics louches.
    Mais les frontières de la moralité sont minces.
    Franck ira trop loin et obligera Mat à prendre les choses en main..."
    BANDE ANNONCE
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    <><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Revenir en haut Aller en bas
    kiko
    Moderatrice en chef
    Moderatrice en chef
    avatar

    Sexe : Féminin
    Taureau
    Nombre de posts : : 25179
    Age : 51
    Localisation : Provence
    Emploi/loisirs : musique danse
    Points : 37903
    Date d'inscription : 14/04/2008

    MessageSujet: Re: Gerard Depardieu   Jeu 19 Fév 2009 - 23:07

    Gérard Depardieu : confidences sur sa vie et son fils

    Gérard Depardieu a accordé un entretien exceptionnel au magazine Télérama, aujourd'hui dans les kiosques. L'immense acteur livre quelques confidences sur son parcours et parle notamment de son fils Guillaume Depardieu. Extraits.

    18 février 2009 - 10h53 par Malaika COCO

    Dans le magazine Télérama, Gérard Depardieu dévoile des facettes méconnues du grand public. Derrière la star incontestée en France et dans le monde, se cache une personnalité complexe et mystérieuse. En pleine promotion de son nouveau film Bellamy, qui sort le 28 février, Gérard Depardieu a décidé de révéler quelques aspects de sa vie intime et évoque avec émotion sa vie, sa carrière et ses proches.

    A propos de son enfance, Gérard Depardieu confie avoir grandi dans le Berry, "un peu l'Afrique de la France, un pays de tribus, de gens forts et indépendants". Sur sa famille, il ajoute : "Mon père ne savait ni lire ni écrire, il se prenait pour un Gitan ; à Châteauroux, il nous a élevés en Gitans, du moins à la manière berrichonne. (...) Je ne me souviens ainsi d'aucun repas pris en famille à la maison. Jamais. Même tout petit. Nous visions séparés".

    Gérard Depardieu avoue également avoir une "nature abondante parce que curieuse de tout". Il juge son corps "passable" et revient d'ailleurs sur cette corpulence qui le caractérise : "Je suis boulimique parce que j'aime la vie. Mais mon corps est trop encombrant parfois. Même si ça fait partie de mon tempérament, même si je m'y suis habitué parce que d'autres m'ont aimé et que ce corps-là (...) finit par se mélanger aux choses. (...). Je n'ai jamais encore éprouvé mes limites".

    Gérard Depardieu décrit ensuite l'univers impitoyable du cinéma, dont il est pourtant un des monstres sacrés : "Le marché est devenu plus difficile. (...) Ma mauvaise réputation m'avait suivi : la boisson, les accidents de moto... En fin de parcours d'acteur, ça pèse. Mais est-ce de ma faute si je ne peux supporter les mondanités et le monde qu'ivre mort".

    L'immense acteur rend également un bel hommage à son fils Guillaume Depardieu, récemment disparu : "Guillaume, mon fils, avait une grâce rimbaldienne. C'est un vrai poète, un peintre aussi, à la manière épaisse d'un Eugène Leroy. Un artiste en somme, toujours en révolte. (...) Jamais il ne m'a été aussi présent qu'aujourd'hui. Il est là. Partout. Il ne me quitte pas. (...). Guillaume avait une lucidité telle qu'elle lui rendait la vie impossible, et toujours il allait au pire. (...). J'aimerais dire, bien tard : je t'ai aimé. J'ai trop fait subir ce que je subissais". Une déclaration bouleversante d'un père à son fils...

    <><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Gerard Depardieu   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Gerard Depardieu
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avec Number Ones , noël est un cadeau ! :: Actualité :: Notre dico des artistes-
    Sauter vers: